Quelques réflections au sujet des dispositions de la future Régie de l’énergie du Québec